Comment prendre des photos d'étoiles ? / by Loïc

LH1703_VoieLacteeMaido2_XT2-SITE.jpg

Il y a quelques temps j'ai posté sur Facebook une fiche explicative s'adressant aux débutants pour donner les bases de la photographie d'étoiles. Je poste aujourd'hui une version un peu plus étoffé de cette fiche afin de vous donner toutes les cartes  en mains pour réussir vos photos de nuit. Cet article s'adresse aux amateurs qui souhaitent s'initier à la photo de paysage de nuit, les techniques pour photographier le ciel profond ne seront pas abordées ici.

Où et quand ?

Il est préférable de choisir un lieu loin de toute pollution lumineuse : loin des villes et de préférence en montagne pour avoir un ciel pur. Il existe des sites internets et des applications permettant de connaitre le niveau de pollution lumineuse à un endroit donné. Je vous invite à consulter ces cartes afin de trouver les bons spots photo proches de chez vous. À l'île de la Réunion, il suffit généralement de monter un peu en altitude pour que les conditions soient réunies. Les sites du volcan, du Maïdo et des Makes par exemple, se prêtent parfaitement à l'exercice.

La Lune peut également venir perturber vos photos nocturnes. Pour shooter les étoiles, il est préférable que la celle-ci soit couchée ou alors il faut choisir le moment de la nouvelle Lune. La lumière lunaire peut tout de fois être un atout en éclairant le sol et donnant ainsi un peu de matière au premier plan. Pour l'exploiter correctement il faut faire en sorte que la Lune n'apparaisse pas dans le cadre et l'avoir de préférence dans le dos lors de la prise de vue.

Il faut bien entendu vérifier la météo avant chaque sortie, il ne s'agit pas de faire de photos de nuages mais bien d'étoiles !

Quel matériel utiliser ?

L'appareil

Tout appareil permettant de travailler en mode manuel peu théoriquement faire l'affaire. Dans les faits, les appareils ayant une bonne capacité à monter en sensibilité ISO donneront des résultats plus flatteurs grâce à leur meilleure gestion du bruit numérique. Pas trop d'inquiétudes à avoir de ce coté là, tous les appareils hybrides et réflexes en vente sur le marché à l'heure actuelle donneront de très bon résultats.

L'objectif

Comme pour vos photo de paysage diurne, un objectif grand angle permet d'en mettre plus dans l'image. Pour capter l'immensité de la voute céleste, il est donc préférable d'utiliser des objectifs à courte distance focale :

  • distance focale < 24 mm en full frame,
  • distance focale <18mm sur APS-C,
  • distance focale <12mm en micro 4/3.

Dans tout les cas, l'objectif doit etre le plus lumineux possible : une ouverture supérieure à f/4 est fortement recommandée ( objectif ouvrant à f/2.8, f/2, f/1.4).

Pour tirer tous les avantages d'un objectif très lumineux à moindre coup, il est possible d'utiliser un objectif un peu plus long par exemple un 35 mm f/1.8 et de faire un panorama en assemblant plusieurs photos par le biais d'un logiciel en post traitement.

Trépied et télécommande

Les photos de paysages nocturnes étant réalisées en pose longue, le trépied s'avère être un outil indispensable pour éviter d'obtenir des photos floues. Attention : il faut désactiver la stabilisation optique de l'objectif lors d'une utilisation sur trépied au risque d'obtenir une photo floue. La télécommande est également fortement recommandée pour ne pas introduire de vibration lors de la manipulation de l'appareil au moment du déclenchement de la photo.  Il est bon d'utiliser le mode "miroir relevé"  sur les appareils de type réflexe ( les hybrides n'étant pas concernés par ce problème). Je vous invite à consulter le manuel d'utilisation de vos boitiers pour savoir comment activer ces fonctions. Si vous disposez d'un cache oeilleton pour votre rélexe, il faut le mettre en place lors des poses longues. Cela évitera que les lumières parasites entrant par le viseur oculaire ne viennent polluer votre image (une fois de plus les appareils hybrides ne sont pas concernés).

Une astuce : à défaut d'avoir une télécommande, il faut utiliser le mode retardateur disponible sur tous les boitiers pour limiter au maximum les vibrations introduite par le photographe sur l'appareil lors du déclenchement .

Quel Cadrage ?

Pour les photographies de paysage nocturne, il faut donner une place prépondérante au ciel. Si l'on se donne tout ce mal pour faire des photos de nuit, c'est avant tout pour capturer le ciel et les étoiles. Cependant, le ciel seul ne suffit pas. Je vous recommande de mettre un objet au premier plan pour donner le contexte et l’échelle : une montagne, une colline, un arbre, une maison, une silhouette humaine, etc... Soyez créatifs ! Essayez également de faire interagir le premier plan et le ciel, afin de guider l’oeil de l’observateur vers le ciel.

Une astuce : positionner l’appareil proche du sol pour pouvoir l’orienter plus facilement vers le ciel tout en ayant un élément du sol au premier plan.

Quels réglages ?

La mise au point

  • Passer en mise au point manuelle et en mode live view sur l'appareil (cf. manuel d’utilisation),
  • Viser une étoile lumineuse et zoomer sur l’écran pour faire la mise au point dessus.

L’exposition : appareil en manuel (mode M)

  • La sensibilité doit etre élevée, une valeur située entre 3200 et 6400 iso donne en général de bon résultats,
  • Utiliser l’ouverture maximal du diaphragme disponible sur votre objectif (valeur du paramètre f/XX la plus faible possible),
  • Utiliser un temps de pose entre 15 secondes et 30 secondes*. Au delà les étoiles laisseront des trainées à cause de la rotation de la Terre,
  • Shooter en raw pour faciliter le post-traitement.

*Le temps de pose est fonction de la longueur focale de l’objectif :

  • Pour les full frame : 500/distance focale = temps de pose maximum (en secondes)
  • Pour les aps-c : 350/distance focale = temps de pose maximum (en secondes)
  • Pour les micro 4/3 : 250/distance focale = temps de pose maximum (en secondes)

Quelques conseils pour le post-traitement

  • Augmenter le contraste et la clarté du ciel principalement,
  • Ne pas chercher à trop atténuer le bruit numérique, vous risquerez de supprimer des étoiles au passage,
  • Le réglage de la balance des blancs est très important : ajuster en fonction de vos goûts.

Si vous avez des questions ou des remarques laissez un commentaire, j’y répondrai avec plaisir. À vous de jouer et montrez moi vos photos d’étoile !